L'apprentissage dans les collectivités et établissements territoriaux en 2014

07-04-2017
Emploi

Au titre de ses missions d'observation des emplois, métiers et compétences, le CNFPT a mené une nouvelle étude visant à recenser les métiers et les capacités d’accueil en matière d’apprentissage dans la fonction publique territoriale.

 

Dans ce contexte, en s’appuyant sur les données de la DARES, l’Observatoire de l’emploi, des métiers et des compétences de la fonction publique territoriale du CNFPT a réalisé le cinquième état des lieux de l’apprentissage dans la fonction publique territoriale. Les principaux enseignements de l’étude montrent que :

  • l’apprentissage reste peu développé dans la fonction publique territoriale et dans la fonction publique en général. Au 31 décembre 2014, 9 638 apprentis sont recensés dans les collectivités et établissements territoriaux, représentant 0,51 % de l’emploi territorial ;
  • le flux des apprentis entrant dans la FPT a connu une légère augmentation en 2014 (+ 1,2 %), après la forte baisse enregistrée en 2013 (- 8 %). Cette évolution se démarque de celles observées dans les secteurs public et privé où la baisse du nombre d’entrées dans l’apprentissage se poursuit en 2014 (respectivement - 4 % et - 3 %) ;
  • en 2014, trois régions concentrent le plus grand nombre d’apprentis : Île-de-France, Rhône-Alpes et Nord-Pas-de-Calais ;
  • l’âge des apprentis est de 20,1 ans en moyenne, en progression constante depuis 2003 ;
  • la majorité des contrats signés ont une durée de un à deux ans ;
  • la majorité des apprentis sont scolarisés ou sont étudiants à la signature du contrat ;
  • près de 40 % des apprentis préparent un diplôme de niveau Bac+2 ou plus contre 13 % en 2003 ;
  • les deux principales spécialités choisies par les apprentis dans la FPT sont l’aménagement paysager et le travail social.