Découvrir les différents types de concours et examens professionnels

Découvrir les différents types de concours et examens professionnels
Le CNFPT organise les concours pour l’accès aux cadres d’emplois des administrateurs, conservateurs du patrimoine, conservateurs de bibliothèques et ingénieurs en chef. Le CNFPT organise aussi les examens professionnels pour l’accès aux cadres d'emplois des administrateurs territoriaux et ingénieurs en chef territoriaux. Les autres concours et examens professionnels sont organisés par les centres départementaux de gestion (voir liste sur www.fncdg.com).

Le concours
Les administrateurs et administratrices territoriaux constituent un cadre d’emplois administratif de catégorie A au sens de l’article 5 de la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée. Il comprend les grades d’administrateur, d’administrateur hors classe et d’administrateur général.

Les administrateurs et administratrices territoriaux sont des cadres supérieurs de l'administration, appelés à occuper les postes de direction des collectivités locales et des établissements publics locaux. Ils peuvent notamment être détachés sur les fonctions de directeur ou directrice général de grande ville ou d'agglomération ainsi que de directeur ou directrice général des services départementaux ou régionaux.

Retrouvez toutes les informations relatives au concours d'administrateur ou administratrice territorial

L’examen professionnel

Depuis le 1er janvier 2014, un examen professionnel d’accès au cadre d’emplois des administrateurs et administratrices territoriaux remplace la voie de promotion interne au choix. Décret n° 2013-738 du 12 août 2013
L’examen professionnel est organisé annuellement par le CNFPT. Chaque session fait l’objet d’un arrêté d’ouverture publié au Journal officiel de la République française. Cet arrêté précise le nombre de postes ouverts à l’examen professionnel (correspondant à 70 % du nombre d’admis aux concours d’administrateur ou administratrice territorial) ainsi que les modalités d’inscription (période de retrait des dossiers, dates des épreuves…). Décret n° 2013-766 du 23 août 2013

Retrouvez toutes les informations relatives à l'examen professionnel d'administrateur ou administratrice territorial

Le Concours

Le CNFPT organise les concours et l’examen professionnel pour l'accès à ce cadre d'emplois qui comprend les grades d’ingénieur en chef, d’ingénieur en chef hors classe et d’ingénieur général.
Les ingénieurs et ingénieures en chef territoriaux exercent leurs fonctions dans tous les domaines à caractère scientifique et technique entrant dans les compétences d’une collectivité territoriale ou d’un établissement public territorial.
Ils interviennent notamment dans les domaines de l’ingénierie, de la gestion technique et de l’architecture, des infrastructures et des réseaux, de la prévention et de la gestion des risques, de l’urbanisme, de l’aménagement et des paysages, de l’informatique et des systèmes d’information.

Retrouvez toutes les informations relatives au concours d’ingénieur ou ingénieure en chef territorial.


L’Examen professionnel :

Depuis le 1er mars 2016, un examen professionnel d’accès au cadre d’emplois des ingénieurs et ingénieures en chef territoriaux remplace la voie de promotion interne au choix jusqu'ici réservée aux commissions administratives paritaires compétentes des collectivités pouvant recruter des ingénieurs et ingénieures en chef.

L’examen professionnel est organisé annuellement par le CNFPT ; chaque session fait l’objet d’un arrêté d’ouverture publié au Journal officiel de la République française.
Cet arrêté précise le nombre de postes ouverts à l’examen professionnel (correspondant à 70 % du nombre d’admis aux concours d’ingénieur ou ingénieure en chef territorial) ainsi que les modalités d’inscription (période de retrait des dossiers, dates des épreuves…).

Retrouvez toutes les informations relatives à l'examen professionnel d’ingénieur ou ingénieure en chef territorial

Concours 2019

Epreuves écrites d’admissibilité : lundi 27 et mardi 28 mai 2019

Lieux de convocation en fonction des centres d’écrits choisis par les candidats au moment de leurs inscriptions :

Lyon 
CNFPT- DELEGATION RHONE-ALPES LYON
18 rue Edmond Locard
69322 LYON Cedex 05

Bordeaux 
CNFPT- DELEGATION D’AQUITAINE
71 allée Jean Giono
33075 BORDEAUX CEDEX

Rennes 
CNFPT- ANTENNE D’ILLE-ET-VILAINE
Village des collectivités
1 avenue de Tizé
35230 THORIGNE-FOUILLARD

Strasbourg 
CNFPT – ANTENNE du Bas-Rhin
1 rue Edmond Michelet
CS 40262
67089 STRASBOURG CEDEX

Paris 
CENTREX
2 rue de la Butte Verte
93160 NOISY-le-GRAND

Martinique 
CNFPT – DELEGATION MARTINIQUE
Maison des collectivités territoriales
ZAC l’Etang z’abricot
97200 FORT-DE-FRANCE

Réunion 
CNFPT LA MARE
Quartier d'Affaires de la Mare
Les Cuves de La Mare - Bâtiment A
30 Rue André Lardy
97438 SAINTE-MARIE

Les convocations aux épreuves écrites seront adressées aux candidats à compter du lundi 13 mai 2019.

Résultats d’admissibilité : lundi 8 juillet 2019

Epreuves orales d’admission :
Concours interne : du 25 au 27 septembre 2019
Concours externe : du 30 septembre au 04 octobre 2019

Résultats d’admission : lundi 14 octobre 2019

Scolarité INET : janvier 2020 – juillet 2021

Les conservateurs et conservatrices territoriaux de bibliothèques constituent un cadre d’emplois culturel de catégorie A au sens de l’article 5 de la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée.
Ce cadre d’emplois comprend les grades de conservateurs et conservatrices en chef.
En postes de direction ou d'encadrement dans les bibliothèques municipales classées et les bibliothèques départementales de prêt notamment, les conservateurs et conservatrices territoriaux de bibliothèques définissent les rôles et contributions des bibliothèques en faveur des enjeux sociaux, économiques et culturels de la collectivité.

A voir aussi :
Les modalités d'inscription au concours
Les élements indicatifs de cadrage des épreuves
Épreuves du concours
Sujets et meilleures copies
Rapports, bilans et statistiques du concours

 

 

 

 

Les conservateurs et conservatrices territoriaux du patrimoine constituent un cadre d'emplois culturel et scientifique de catégorie A au sens de l’article 5 de la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée.

Ce cadre d'emplois comprend les grades de conservateur et de conservateur en chef.

Placés au sein ou à la tête d'institutions patrimoniales, les conservateurs et conservatrices territoriaux du patrimoine exercent des responsabilités scientifiques et techniques visant à étudier, classer, conserver, entretenir, enrichir, mettre en valeur et faire connaître le patrimoine d'une collectivité territoriale ou d'un établissement public. Ils en favorisent le partage avec les publics les plus larges.