Les formations d'intégration à distance

Dans ce contexte sanitaire inédit où les regroupements en présentiel sont pour l’heure impossibles, le CNFPT déploie les formations d’intégration A et C à distance. Les formations d’intégration B seront, quant à elles, réadaptées cet été.

Aujourd'hui comme demain, le #cnfptavecvous.

Différents temps de travail à distance

Expérimentées en mai, ces formations ont été déployées depuis le 15 juin. Tous les stagiaires volontaires peuvent ainsi suivre leur formation à distance, avec un accompagnement tutoral renforcé.

L’établissement maintient ainsi la qualité de la formation et la richesse des échanges, avec différents temps de travail : classes virtuelles (groupe de 20 stagiaires maximum), activités pédagogiques individuelles ou en sous-groupes tutorés. Ces formations se déroulent sur le temps de travail, dans un calendrier déterminé planifié par demi-journées, et les agents sont intégrés dans un groupe précis.

Les agents qui ne sont pas en capacité de suivre ces formations à distance seront accueillis en priorité sur les formations en présentiel dès que le CNFPT sera de nouveau en capacité de les organiser, à compter de la rentrée.

Pour toute information complémentaire, les stagiaires ou agents peuvent contacter leur délégation de référence. Les modalités concernant les formations d’intégration pour les agents de catégorie B seront présentées cet été.

Un décret en projet pour une titularisation avant la fin de la formation

Par ailleurs, à la demande du CNFPT et dans le cadre de la coordination des employeurs qui s’est régulièrement réunie avec le secrétaire d’Etat durant la crise sanitaire, la question de l’impasse statutaire dans laquelle pourrait se trouver les agents en formation d’intégration en attente de titularisation a été évoquée.

Ainsi, Olivier Dussopt s’est engagé à publier un décret permettant la titularisation des stagiaires ayant accompli leur temps de stage sans toutefois avoir pu terminer avant la fin du stage leur formation d’intégration du fait de la crise sanitaire. Cette titularisation serait possible sous réserve que les agents réalisent la formation d’intégration avant le 30 juin 2021.