Publication du rapport d’activité 2021

08-07-2022

L’année 2021 s’inscrit pour l’établissement dans une dynamique de retour aux niveaux d’activité proches de ceux d’avant la pandémie malgré les jauges, l’absentéisme et les mesures sanitaires nationales.

A titre d’exemple, le CNFPT a organisé plus de 74 000 sessions de formation, soit un niveau inférieur à 2019 mais supérieur à celui de 2018 (deux années non touchées par la crise sanitaire). L’impact des jauges et de l’absentéisme ont cependant limité le nombre total de stagiaires accueillis à 735 000, à comparer à plus d’un million en 2019 qui était une année record depuis la baisse de la cotisation.
Le CNFPT s’est en effet engagé à maintenir son offre de services en toutes circonstances tout en préservant la sécurité sanitaire des stagiaires et des intervenants. L’établissement a ainsi multiplié les efforts pour développer son offre à distance avec 57 346 webinaires (10 fois plus qu’avant la crise), et le nombre de participants aux e-communautés, réseaux d’échange thématique entre pairs, progresse entre 2020 et 2021 de 113 342 à 143 114.
L’établissement a poursuivi le déploiement des formations au plus près des collectivités et agents territoriaux et a préservé les formations en présentiel lorsque la situation sanitaire l’a permis. Le « présentiel » reste majoritaire à près de 80 %.

Le renouvellement des instances et la réorganisation territoriale de l’établissement
Dans le même temps, l’établissement a mené à bien la nouvelle organisation liée au nouveau découpage régional ainsi que le renouvellement des instances nationales et locales de l’établissement. Le CNFPT est ainsi passé de 29 à 18 délégations afin de s’aligner sur les régions administratives françaises conformément à la loi du 6 août 2019. Par ailleurs, repoussées en juin 2021 en raison de la pandémie, les élections municipales ont déclenché tour à tour au CNFPT le renouvellement d’une partie des représentants dans les instances régionales, l’élection de 18 nouveaux délégués régionaux et le renouvellement des représentants du collège des communes au Conseil d’administration. A l’issue de ce processus, François Deluga, maire du Teich, a été réélu à l’unanimité président du CNFPT pour un 3ème mandat de 6 ans.

La prise en charge du financement de l’apprentissage
L’année 2021 marque également la montée en puissance du nombre de contrats d’apprentissage pris en charge financièrement par l’établissement. La loi du 6 août 2019 a confié au CNFPT la prise en charge de 50 % des frais de formation des apprentis dans la fonction publique territoriale, sans prévoir de transfert de ressources correspondantes. Le CNFPT a donc engagé en 2021 des négociations avec l’Etat pour garantir un financement pérenne, d’autant que l’apprentissage prend une place croissante dans les dépenses du CNFPT (7,6%). Les négociations du CNFPT avec l’Etat et ses partenaires ont débouchées sur la prise en charge de la totalité du financement de l’apprentissage par l’établissement à partir du 1er janvier 2022 et la création d’une recette affectée qui reste cependant partielle.

Un dispositif numérique complet
L’analyse complète des chiffres et faits marquants de l’année 2021 est à retrouver sur le site internet de l’établissement avec :
•    Le rapport d’activité national téléchargeable ;
•    Une vidéo de François Deluga, président du CNFPT ;
•    L’animation vidéo des chiffres et faits marquants de 2021.

La dimension locale ce rapport d’activité est également disponible en fonction de la géolocalisation de l’internaute pour chaque délégation régionale de l’établissement avec :
•    Le mot du délégué régional du CNFPT ;
•    Le bilan de la délégation et des actions locales.

Retrouvez le rapport d’activité 2021 du CNFPT sur le site web de l’établissement.