[Etude] Suivi des effectifs territoriaux

08-06-2021

Le CNFPT produit et met à disposition des agents, élus et collectivités une nouvelle étude nationale intitulée "suivi des effectifs territoriaux" : les dynamiques locales expliquent la plupart des variations d’effectifs depuis 2010 ».

Consultable et téléchargeable depuis la médiathèque, cette étude présente les données disponibles sur l'emploi territorial au 31 décembre 2017 dans la fonction publique territoriale, issues du système d’information sur les agents des services publics (SIASP). 

L’objectif est double :

  • Apporter des repères et des références statistiques pour permettre aux collectivités et leurs établissements publics de se situer par rapport aux collectivités de même type et de même taille.
  • Fournir des données générales sur l'emploi public territorial à l'ensemble des acteurs de la fonction publique territoriale.

Une nouvelle partie consacrée à la dynamique de l'emploi par région vient enrichir cette étude.

Les principaux enseignements sont les suivants :

  • L’emploi augmente à nouveau après deux années de baisse : hors contrats aidés, les effectifs de fonctionnaires et contractuels augmentent de 0,9 % en 2017 (variation par rapport à 2016) pour atteindre leur plus haut niveau depuis 2010. Cette évolution est le produit de deux tendances : une nette augmentation des agents contractuels (+ 4,4 %), en partie liée à la transformation de contrats aidés ainsi qu’une stabilisation du nombre de fonctionnaires (- 0,1 %). La filière animation enregistre la plus forte augmentation (+ 3 %).
  • Entre 2016 et 2017, la répartition des catégories hiérarchiques est restée stable avec 9,5 % d’agents de catégorie A, 14,2 % de catégorie B et 75,5 % de catégorie C.
  • La part des agents de 50 ans ou plus a augmenté, passant de 40 % en 2016 à 40,7 % en 2017. Au 31 décembre 2017, plus d’un agent territorial sur cinq a plus de 55 ans.
  • Le taux de féminisation (61,2 %) est stable entre 2016 et 2017.
  • Les facteurs déterminants de l’évolution des effectifs sont :

- La dynamique institutionnelle : l’évolution des effectifs territoriaux est portée par la hausse des effectifs dans les communautés urbaines et métropoles ainsi que dans les communautés d'agglomération.

- La dynamique spatiale et régionale : hors contrats aidés, toutes les régions enregistrent une augmentation de leurs effectifs à l’exception de l’Île-de-France.

 

Retrouvez l’intégralité de l’étude ICI.