Ingénieurs territoriaux : une promotion 2020-2021 placée sous le signe de la protection de l’environnement

20/07/2020

Rachel Louise Carson, née à Pittsburgh le 27 mai 1907 et décédée le 14 avril 1964 à Silver Spring, est une biologiste marine et écologiste américaine, qui a notamment publié Cette mer qui nous entoure en 1952 et son best-seller Printemps silencieux en 1962. Ce dernier ouvrage contribua à sensibiliser l’opinion publique sur l’usage des pesticides. 

Qualifiée de visionnaire et d’avant-gardiste, son approche résonne tout particulièrement aujourd’hui dans un contexte de crise environnementale et sanitaire mondiale. Pour autant, son travail et sa personnalité atypique restent peu connus en France. 

Les futurs ingénieurs en chef souhaitent, par ce choix, rendre hommage à une femme qui a su, par ses convictions et son travail, mener un combat concret en faveur de la protection de l’environnement et de la santé de ses concitoyens. 

Ce choix reflète également la volonté des futurs ingénieurs en chef de participer, avec engagement, à la transformation et à la transition écologique des territoires. Au sein des directions générales, ils marquent leur attachement à une approche scientifique rigoureuse et à une expertise de terrain pour accompagner la réflexion politique et construire l’action publique de demain.

À propos de l’Institut national des études territoriales (INET)

L’INET est la grande école du service public local. Elle forme et accompagne les cadres et futurs cadres de direction des grandes collectivités territoriales provenant de toute la France (villes de plus de 40 000 habitants, conseils départementaux, conseils régionaux, métropoles, intercommunalités…) depuis 1997. 

Cette grande école pluridisciplinaire accueille chaque année près de 4 000 cadres territoriaux exerçant ou se préparant à des fonctions au sein d’équipes de direction : administrateurs, ingénieurs en chef, conservateurs du patrimoine, conservateurs de bibliothèques, médecins, officiers supérieurs de sapeurs-pompiers.

Situé à Strasbourg, l’INET fait partie du Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT), organisme paritaire et territorialisé qui forme chaque année plus d’un million d’agents de la fonction publique territoriale dans toute la France.

Cultiver de nouvelles compétences

L’INET s’engage à accompagner l’évolution des compétences des cadres supérieurs et à explorer de nouveaux champs de réflexion sur le management de la complexité, l’efficacité du service public et l’innovation territoriale. La formation permet aux élèves de cultiver un savoir-agir et des ressources essentielles pour piloter les collectivités : compréhension des transitions en cours, vision stratégique de l’action publique locale, pratiques managériales d’organisation et d’expertise et développement personnel fort.

Contact(s) Presse

Damien Bertrand

06 22 16 18 70