Le concours d’ingénieur ou ingénieure en chef territorial

CONCOURS 2020

Le CNFPT maintient les épreuves orales d’admission aux concours d’ingénieur ou ingénieure en chef territorial aux dates prévues ci-dessous

Les candidats pourront se rendre sur le lieu des épreuves, munis de leur convocation comme justificatif de déplacement. 

Afin de préserver la santé des candidats, des intervenants et du jury, nous prenons toutes les dispositions nécessaires : limitation du nombre de candidats présents sur le site, désinfection du matériel, aération des locaux, surface de la salle de jury adaptée, mise à disposition de masques. 

Dates des épreuves
Epreuves écrites d’admissibilité : du 8 au 10 septembre 2020
Epreuve orales d’admission  : du 24 novembre au 4 décembre 2020

Les auditeurs libres ne seront pas autorisés pour les épreuves orales d’admission compte tenu du contexte sanitaire.

 

Conditions d’accès et modalités

Le CNFPT organise les concours et l’examen professionnel pour l'accès à ce cadre d'emplois qui comprend les grades d’ingénieur en chef, d’ingénieur en chef hors classe et d’ingénieur général.
Les ingénieurs et ingénieures en chef territoriaux exercent leurs fonctions dans tous les domaines à caractère scientifique et technique entrant dans les compétences d’une collectivité territoriale ou d’un établissement public territorial.
Ils interviennent notamment dans les domaines de l’ingénierie, de la gestion technique et de l’architecture, des infrastructures et des réseaux, de la prévention et de la gestion des risques, de l’urbanisme, de l’aménagement et des paysages, de l’informatique et des systèmes d’information.
Les ingénieurs et ingénieures en chef territoriaux constituent un cadre d’emplois supérieur à caractère technique et scientifique de catégorie A au sens de l’article 5 de la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale.

Les modalités de recrutement sont fixés par le décret n° 2016-205, publié au Journal officiel de la République française du 27 février. La nature et le programme des épreuves des concours externe et interne (cf. textes infra) doivent permettre aux collectivités de recruter de futurs cadres de direction appelés à occuper des fonctions de direction générale de services.

Epreuves

• Admissibilité : elle vise à garantir un socle de connaissances dans les domaines à caractère scientifique et technique entrant dans les compétences d’une collectivité ou d’un établissement public territorial.
• Les épreuves d’aptitudes professionnelles à l'oral : elles évaluent, au-delà des connaissances du candidat, sa compréhension des enjeux et mécanismes qui régissent l'action des collectivités locales.

A savoir

À l’obtention du concours, les lauréats admis suivront une formation initiale d’application de douze mois à l’Institut national des études territoriales (INET) du CNFPT. À l’issue de cette formation, les lauréats seront inscrits sur liste d’aptitude en vue de leur recrutement par les collectivités territoriales.