Développeurs et développeuses territoriaux

Le cycle professionnel répond à trois objectifs importants pour les développeurs et développeuses territoriaux : s’outiller pour piloter les projets complexes au service d’une “intelligence territoriale”, consolider son parcours professionnel et articuler la formation avec les enjeux de développement de sa collectivité. Ce cycle combine des temps en collectifs avec tes temps en petits groupes, des temps théoriques, avec des temps pratiques pour diversifier les supports d’apprentissage pour faciliter l’appropriation des enseignements, c’est bien le stagiaire qui est au cœur de la formation.

Domaine(s)

Services techniques urbains et infrastructures publiques

Public(s) visé(s)

Public visé : 
Professionnels du développement territorial

Durée

Durée : 
Le cycle développeur territorial comprend 16 jours de formation au total : 13 jours en présentiel et 3 jours en distanciel.

Objectifs

Objectifs : 

Le cycle professionnel répond à trois objectifs importants pour les développeurs et développeuses territoriaux : s’outiller pour piloter les projets complexes au service d’une “intelligence territoriale”, consolider son parcours professionnel et articuler la formation avec les enjeux de développement de sa collectivité. Ce cycle combine des temps en collectifs avec des temps en petits groupes, des temps théoriques, avec des temps pratiques pour diversifier les supports d’apprentissage, pour faciliter l’appropriation des enseignements. C’est bien le stagiaire qui est au cœur de la formation.

Ce parcours long de formation a pour objectif l’accompagnement des professionnels du développement territorial avec les lignes de forces suivantes :

  • traiter de manière transversale et plurisectorielle les enjeux de développement territorial dans le cadre de la recomposition territoire ;
  • inscrire les modalités pédagogiques dans un principe de contractualisation, à partir d’une commande de  la collectivité territoriale employeur ;
  • développer et/ou renforcer les compétences des participants dans le pilotage et la conduite de projet ;
  • faire appel aux innovations pédagogiques liées aux méthodes d’apprentissage à distance.

Les partis pris méthodologiques

- Privilégier la participation active pour une co-production
Sont privilégiées les approches et méthodologies qui placent les participants au cœur du processus, en pariant sur l’émergence d’une intelligence collective au service des sujets traités.
Les consultants se poseront donc en posture de facilitateur de la parole individuelle et de la réflexion collective. Pour cela, nous privilégions des techniques d’animation interactives qui favorisent la qualification mutuelle combinant les différentes expertises d’usage.

- Diversifier les supports d’apprentissage pour faciliter l’appropriation des enseignements :
Ce cycle combine des temps en collectifs avec des temps en petits groupes, des temps théoriques, avec des temps pratiques ou ludiques (nos outils mobilisés sont présentés ci-dessous).

- Mettre le stagiaire au cœur de la formation : le motiver / le responsabiliser
La réussite des actions de formations dépendent de la qualité des supports et des enseignements, mais également de l’implication et de la posture des participants.
Un coaching individuel sera assuré par le formateur ou la formatrice fil rouge, mais aussi au besoin par les consultants/formateurs en lien avec la thématique du projet individuel du stagiaire.

- Produire des outils opérationnels
Bien que le retour sur la théorie reste un élément indispensable, ce cycle prend en compte le besoin d’obtenir des outils opérationnels :

  • apporter du concret : des outils à mobiliser au sortir de la formation, des conseils pratiques, des témoignages, des exemples, des études de cas, des stages d’observation ;
  • mettre en situation via des jeux de rôle, des études de cas ou des ateliers en sous-groupes ;
  • interpeller sur l’idée que la formation n’est pas là pour leur apporter du « clef en main » : les outils présentés, travaillés en sous-groupes demandent à être appropriés par les acteurs aux regards de leurs problématiques et du contexte de leur territoire. 

Un plan d’action pluri-sectoriel sera le support de la contractualisation entre le stagiaire et sa collectivité, avec pour finalité de concevoir tout au long de la formation, un processus de mise en œuvre des contenus adaptés à chaque territoire.

Le plan d’action intégrera les critères d’auto-positionnement de chaque stagiaire concernant leur domaine d’expertise, compétences et parcours professionnel.

Liste des modules

Liste des modules : 

1er module : Module de découverte du groupe, des projets des stagiaires et des outils du travail coopératif
2e module : Développement économique, formation professionnelle, emploi et recherche
3e module : Aménagement et environnement
4e module : Démocratie participative, gouvernance territoriale et politiques de cohésion sociale
5e module : Développement culturel et touristique

Les modules en présentiel sont organisés par l’INSET de Dunkerque mais ont lieu dans des villes différentes (Dunkerque, Marseille, Nantes, Grenoble, Tours).

Sur chaque territoire, les stagiaires seront accueillis dans les locaux des délégations régionales du CNFPT.

Date des prochaines sessions

Date des prochaines sessions : 

Module 1 : 3,5 jours du 27 janvier au 30 janvier 2020 à Dunkerque (dates prévisionnelles) Distanciel : ½ journée
Module 2 :  2,5 jours – du 25 au 27 mars 2020 à Marseille (dates prévisionnelles) Distanciel : ½ journée
Module 3 : 2,5 jours – du 3 au 5 juin 2020 à Nantes (dates prévisionnelles) Distanciel : ½ journée
Module 4 : 2,5 jours - du 9 au 11 septembre 2020 à Grenoble (dates prévisionnelles) Distanciel : ½ journée
Module 5 : 2,5 jours- du 4 au 6 novembre 2020 à Tours (dates prévisionnelles) Distanciel : ½ journée
Jury pour présentation du mémoire : 2 jours -10 et 11 décembre 2020 à Dunkerque (dates prévisionnelles)

 

Contact(s)

INSET Dunkerque

Allison DEQUIDT

03.28.51.32.37