L’apprentissage

L’apprentissage a été mis en œuvre dans la fonction publique depuis 1997. En 2018, 8 852 nouveaux contrats d’apprentissage ont été signés au sein de la fonction publique territoriale, La fonction publique territoriale reste, en 2018, le principal recruteur des nouveaux apprentis de la fonction publique avec 58 % des entrées en apprentissage, suivie par la fonction publique de l’État (37 %) et la fonction publique hospitalière (5 % des entrées).

Les missions du CNFPT

Le CNFPT accompagne les collectivités et les candidats en intervenant dans ces domaines principaux :
- la formation des maîtres d’apprentissage,
- la gestion de deux centres de formation d’apprentis, dédiés à des métiers exercés en collectivités territoriales 

La loi « transformation de la fonction publique » du 6 août 2019 fixe  au  CNFPT une nouvelle obligation en matière d’apprentissage. 
Le CNFPT versera, dès la conclusion des contrats d’apprentissage signés par les collectivités et leurs groupements après le 1er janvier 2020, aux centres de formation d’apprentis une contribution fixée à 50 % des frais de formation des apprentis.
Les 50 % restant sont à la charge de l’employeur. 
Les contrats d’apprentissage portant sur l’année « scolaire » 2019-2020 ne sont pas concernés par cette disposition. 

 

L’accompagnement des collectivités

Le CNFPT met à la disposition des collectivités territoriales un guide sur la mise en œuvre de l’apprentissage dans la fonction publique territoriale. Il détaille les démarches à effectuer pour accueillir un apprenti au sein d’un établissement public, et propose des fiches pratiques pour accompagner ces démarches.

L’établissement  dispense également des formations pour les maîtres d’apprentissage, mais aussi par l’organisation et l’animation de réseau de collectivités employant des apprentis, qui sont disponibles dans l’offre de services en ligne.

 

Les CFA du CNFPT

Le CNFPT dispose de deux centres de formation des apprentis, situés en Occitanie et en Île-de-France.

Les formations dispensées s’adressent aux jeunes de 16 à 25 ans ou aux personnes en situation de handicap sans limite d’âge qui souhaitent obtenir un diplôme reconnu au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP), de tous niveaux (CAP au diplôme d’ingénieur…)

Ce dispositif de formation en alternance permet d’allier enseignements théoriques et l’exercice pratique d’un métier grâce à l’accompagnement d’un professionnel qualifié (maître d’apprentissage).

L’apprenti dispose d’un contrat de travail lui permettant de bénéficier d’une rémunération et de l’ensemble des droits sociaux afférents.

Le CFA situé en Occitanie prépare aux CAP (Certificat d’aptitude professionnelle) suivants : agents de maintenance des bâtiments, travaux paysagers (espaces verts), petite enfance ainsi qu’au diplôme d’Etat d’aide-soignant et prochainement au diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture.

Le CFA situé en région parisienne prépare spécifiquement au diplôme d’auxiliaire de puériculture, au métier de cuisinière ou cuisinier en restauration collective et jardinière ou jardinier territorial .