Etude communication publique territoriale

26-03-2018
Etude communication publique territoriale

A partir du travail de veille mené par ses pôles de compétences, l’Observatoire de l’emploi, des métiers et des compétences de la fonction publique territoriale du CNFPT élabore des études sectorielles pour établir un état des lieux sur l'évolution des dynamiques d'emploi et des besoins de professionnalisation par champs professionnels.
Souhaitant renouveler la démarche, l’Observatoire de l’emploi, des métiers et des compétences de la fonction publique territoriale du Cnfpt publie la première étude sectorielle, nouvelle formule. Portant sur la communication publique territoriale, elle s’appuie sur des ressources documentaires, une analyse globale de l’offre de formation disponible sur ce secteur professionnel et des échanges avec les professionnels et réseaux d’acteurs de la communication (Cap’Com et Communication Publique).

Cette étude s’articule en trois parties :
• La présentation du champ d’étude et des repères généraux ;
• L’impact des évolutions de l’environnement institutionnel et socio-économique sur les besoins en compétences des collectivités et des établissements publics territoriaux ;
• L’organisation du travail et les caractéristiques de l’emploi.

Principaux enseignements de l’étude
Nombre d’agents
o L’étude révèle que près de 14 000 agentes et agents territoriaux sont affectés à des services communication publique dans les collectivités et les établissements publics territoriaux, soit 0,7 % des effectifs de la fonction publique territoriale.
Profils des agents
o La famille professionnelle de la communication présente une sur-représentation des agents de catégories A et B et une part importante d’agents non titulaires (45 %) par rapport à l’ensemble de la fonction publique territoriale.
Mission de service public
o L’étude montre que la communication publique territoriale est un secteur qui relève d’une mission de service public en faveur d’un rapprochement entre la sphère publique et la sphère citoyenne.
Les professionnels observent que l’évolution la plus marquante sur le champ professionnel de la communication publique tient à la place et au rôle croissant des citoyens-usagers dans la conduite des politiques publiques locales.
- Identité du territoire
o La communication publique joue un rôle important dans l’accompagnement des recompositions territoriales. Il s’agit de communiquer sur les nouveaux équilibres territoriaux et de définir une nouvelle identité territoriale pour contribuer à l’attractivité du territoire.
Nouvelles pratiques pour échanger avec les usagers
o Les sources de communication se complexifient et se diversifient pour atteindre les usagers. Les collectivités se positionnent donc sur de nouvelles plateformes telle que Civic Tech, les réseaux sociaux, les outils de gestion de relations clients. et, elles doivent ainsi créer des missions ou des fonctions d’animation de ces outils (animation de réseaux sociaux).

Retrouvez l’ensemble de cette étude en ligne .