Coronavirus : mesures de précaution

05-03-2020
Informations COVID-19

Dans le contexte de l’alerte internationale relative aux infections respiratoires liées au nouveau Coronavirus CoVID-19, le ministère des Solidarités et de la santé a mobilisé le système de santé afin de faire face à cette épidémie. Le 29 février, notre pays a franchi le stade 2 du plan de prévention et de gestion défini par les autorités. L’objectif des pouvoirs publics est de freiner la propagation du virus sur le territoire et d’empêcher ou, tout au moins, de retarder aussi longtemps que possible le stade 3, stade épidémique qui correspond à une circulation active du virus.  

Etablissement recevant du public (formateurs, stagiaires, partenaires…), le CNFPT adapte ainsi les mesures de de prévention mises en œuvre au sein de ses locaux sur l’ensemble du territoire.

Les mesures de prévention mises en place

- Non-participation aux formations des stagiaires et formateurs de retour de zones à risque actuellement connues (Chine continentale, Hong-Kong, Macao, Singapour, Corée du Sud, Iran, ou des régions de Lombardie, Emilie-Romagne et de Vénétie en Italie) depuis moins de 14 jours et ce même en l’absence de symptômes. 

- Non-participation aux formations des stagiaires et formateurs habitant dans des zones à risques sur le territoire français, ayant fait l’objet d’un arrêté préfectoral limitant les déplacements

Les formations programmées en intra ou union impliquant une ou plusieurs collectivités concernées par un arrêté préfectoral limitant les rassemblements seront annulées où reportées. La délégation du CNFPT ayant organisé la formation se rapprochera des collectivités concernées.

 

Nota bene : Ces mesures nationales peuvent faire l’objet d’adaptations sur les territoires au regard notamment des arrêtés préfectoraux. Elles seront relayées en amont des formations auprès des personnes concernées par une communication locale. 

 

Les mesures d’indemnisation prévues

Pour les stagiaires : Les formations annulées dans ce cadre ouvrent droit à indemnisation des stagiaires concernés ayant engagé des frais de déplacement. Les stagiaires souhaitant bénéficier d’une telle indemnisation transmettent à la délégation du CNFPT dont ils dépendent, tout élément de nature à établir la réalité de leur séjour dans les zones à risques définies ci-dessus.

Pour les formateurs : L’annulation des interventions ouvrent droit à indemnisation des formateurs concernés selon la procédure habituelle (annulation dans un délai inférieur à 7 jours). Les formateurs souhaitant bénéficier d'une telle indemnisation transmettent à la structure du CNFPT dont ils dépendent tout élément de nature à établir la réalité de leur séjour dans les zones à risques définies ci-dessus.

 

En fonction de l’évolution de la situation, le CNFPT adaptera ces mesures de prévention.

Retrouvez l'ensemble de ces mesures sur la page dédiée  : Informations COVID-19.