Les champs d'action

Le CNFPT est un établissement public paritaire déconcentré dont les missions de formation et d’emploi concourent à l'accompagnement des collectivités territoriales et de leurs agent.e.s dans leur mission de service public. Il a trois missions principales : la formation, l’observation et l’organisation des concours des cadres d’emplois A+.

Le CNFPT est l’acteur principal de la formation professionnelle des agent.e.s des collectivités territoriales. Il définit l’orientation générale des formations ainsi que leurs programmes.

Alors que les mutations institutionnelles, démocratiques, environnementales ou sanitaires se multiplient,  le CNFPT est présent à leurs côté dans leur volonté d’adaptation et contribue à l’émergence des innovations. Grâce aux délégations, il se trouve au plus proche des collectivités et de leurs besoins de formation et dans la transformation de la vie publique locale. Ce besoin s’évalue entre la collectivité et l’agent.e et c’est la collectivité qui valide les parcours et le respect des obligations de formation. Le CNFPT a la possibilité de mettre en place des formations « intra », qui s’inscrivent dans le cadre d’un plan de formation au sein de la collectivité.
Le CNFPT est également vecteur de promotion sociale. Il permet aux agent.e.s d’être les acteurs.rices de leur promotion en leur dispensant diverses formations certifiantes ou diplômantes, et en les préparant aux concours et aux examens professionnels. Suite à  la Loi du 19 février 2007, les missions de partenaires et d’accompagnement du CNFPT ont été renforcées. L’organisation a également comme missions de proposer et d’accompagner  les agent.e.s à la validation des acquis de l’expérience (VAE) et d’organise la reconnaissance de l’équivalence des diplômes (RED).

L’organisation prend aussi en charge la préparation aux concours et examens professionnels, ainsi que les formations continues en vue de l’obtention d’un nouvel emploi ou d’un nouveau grade, et enfin les formations de perfectionnement en inter collectivité.
Le CNFPT agit également en matière de formation contre l’illettrisme et pour l’apprentissage de la langue française.

 

Depuis le 1er janvier 2010, conformément à la loi du 19 février 2007, le CNFPT a la charge de l’organisation des concours et examens professionnels des cadres d’emplois dits A+ : administrateur.rice.s, ingénieur.e.s en chef.fe, conservateur.rice.s du patrimoine, conservateur.rice.s de bibliothèques.
Les autres concours et examens professionnels sont organisés par les centres départementaux de gestion (voir liste sur www.fncdg.com).

Les modalités
Les concours externes sont ouverts aux candidat.e.s possédant un niveau de diplôme déterminé.
Les concours internes le sont aux fonctionnaires et aux agent.e.s public.que.s ayant accompli une certaine durée de service dans l'administration.
Le troisième concours est ouvert aux élu.e.s locaux.ales, aux responsables d'associations ou toute personne justifiant d'une ou plusieurs expériences professionnelles de droit privé, pendant une certaine durée.
Les examens professionnels sont réservés aux agent.e.s titulaires d'un grade et d'un poste dans la fonction publique territoriale et qui désirent évoluer dans leur cadre d'emplois ou dans le cadre d'emplois immédiatement supérieur.

L'accompagnement
Le CNFPT dispense des formations de préparation aux concours et aux examens professionnels au sein de ses délégations régionales et de ses instituts.
Dans le cadre de ses missions d’accompagnement, le CNFPT facilite et encourage la réalisation des projets professionnels des cadres A+ des collectivités territoriales, à savoir administrateur.rice.s, ingénieur.e.s en chef.fe, conservateur.rice.s de bibliothèques, conservateur.rice.s du patrimoine.

Le CNFPT et les cadres A+
Le CNFPT assure la publication des déclarations de vacances d’emplois des cadres d’emplois dits A+ ainsi que la tenue de la bourse nationale de l’emploi de cette catégorie.  Cette bourse nationale de l’emploi est consultable en ligneGrâce à cette bourse, le CNFPT favorise la circulation de l’information et le rapprochement de l’offre et la demande d’emploi des cadres d’emplois A+. Dans cet esprit, il copilote également le site Emploi territorial (lien) avec près d’une quarantaine de centres départementaux de gestion.

L'établissement assure par ailleurs la gestion et l’accompagnement des fonctionnaires de ces cadres d’emplois pris.es en charge, suite à une suppression de leur poste ou à une décharge d’emploi fonctionnel.

À côté de ces missions réglementaires, le CNFPT s’est investi dans l’accompagnement des fonctionnaires A+ en recherche de mobilité et des élèves sortant de l’INET.

Un centre de ressources et d'informations de référence
Décentralisation, défi démographique, émergence de nouveaux métiers, intercommunalité... Tous ces éléments agissent sur l’environnement professionnel territorial qui est sujet à de nombreuses mutations (métiers à fort renouvellement d’effectifs, de compétences ou en tension sur le marché du travail).

Le CNFPT a pour mission d’observer et d’anticiper les évolutions du service public territorial. Il garantit ainsi une formation et une offre de services adaptés aux agent.e.s, répondant aux besoins des employeur.euse.s.

Les outils du CNFPT

 

Le CNFPT a pour objectif d’être un centre d'étude et d'observation de la vie publique locale, engagé dans la prospective.

Deux outils y contribuent :
- l’Observatoire de l’emploi, des métiers et des compétences territoriales : il produit et met à disposition des agent.e.s, des élu.e.s et des collectivités de nombreuses études qualitatives et quantitatives, ainsi que de nombreux guides pratiques, méthodologiques et outils en ligne. L’observatoire se place ainsi en acteur incontournable de la réflexion et du débat sur l’avenir de la fonction publique territoriale ;
- par ailleurs, afin de mieux appréhender les besoins des employeur.euse.s et les pratiques professionnelles, le CNFPT propose un répertoire incluant une analyse dynamique de l’ensemble des métiers territoriaux relevant des collectivités.