L’évaluation au CNFPT

L’évaluation s’inscrit dans une démarche de progrès et constitue une aide au pilotage de l’activité du CNFPT. Elle vise, à partir d’un recueil d’informations à apprécier les effets des actions et missions conduites par l’établissement. Le plan pluriannuel 2016-2021 présente le programme de travail de la direction de l’évaluation.

Une volonté politique

Le développement d’une politique d’évaluation au CNFPT a été acté en 2010 dans le projet national de développement de l’établissement. Cette volonté d’engager l’établissement dans une dynamique d’évaluation de son activité de formation a été renforcée par la création d’un groupe de travail qui a défini six principes pour sa mise en œuvre au sein de l’établissement :
1. Un portage politique explicite de l’évaluation ;
2. La création de la direction de l’évaluation ;
3. Un positionnement stratégique de l’évaluation sur les actions de formation ;
4. Quatre niveaux d’évaluation des actions de formation : qualité perçue, acquis, effets, impacts ;
5. Le développement d’une culture partagée de l’évaluation au sein de l’établissement ;
6. Une recherche de convergence entre l’activité d’évaluation et d’autres démarches structurantes comme la rénovation du système d’information et le suivi des objectifs.

Ces démarches d’évaluation sont conduites dans le respect des sept principes de l’évaluation, de la charte de la Société Française de l’Evaluation. Le CNFPT s’engage à les appliquer tout en tenant compte des contextes particuliers rencontrés.

Les 3 finalités de l’évaluation au CNFPT

- Une finalité cognitive : produire des connaissances sur les actions ou les programmes engagés.
- Une finalité normative : porter un jugement sur les résultats obtenus : efficacité, efficience, cohérence, pertinence, utilité.
- Une finalité décisionnelle : élaborer des propositions ou des recommandations permettant d’améliorer les dispositifs mis en œuvre.

Une aide au pilotage et à la décision

Les résultats d’une évaluation servent à se forger un jugement sur les forces et les faiblesses d’un dispositif et permettent, par conséquent, de faire évoluer ce dernier en l’améliorant.
Elle constitue une aide au pilotage des politiques publiques et concerne :
- les décideurs politiques (conseil d’administration) ;
- les concepteurs et conceptrices de dispositifs ou d’actions et ceux qui les mettent en œuvre (direction générale, DGA en charge du développement de la formation, l’ensemble des structures de l’établissement) ;
- les bénéficiaires directs et indirects des actions conduites : collectivités et agents territoriaux.

La démarche d’évaluation au CNFPT

L’évaluation se déroule suivant dix étapes. Elles consistent en une organisation parfaitement définie des rôles des différentes instances afin de conduire au mieux l’évaluation.

Les instances de l’évaluation

- Le comité d’évaluation : instauré après délibération du conseil d’administration du 20 juin 2012, il supervise les évaluations de dispositifs ou d’actions jugées comme emblématiques des axes stratégiques du Projet de l’établissement. Ce comité est composé d’un président et de membres du conseil d’administration, choisis paritairement parmi les élus des collectivités et les représentants des organisations syndicales.

- La direction de l’évaluation :
Chargée d’exécuter le plan pluriannuel d’évaluations (lien vers pièce jointe), elle pilote la réalisation des évaluations et s’assure de la rigueur méthodologique et déontologique de la démarche retenue.
Placée auprès de la Direction générale adjointe en charge du développement de la formation (DGA-cDF), elle est composée de 4 membres :
- un directeur Frédéric MICLO : frederic.miclo@cnfpt.fr ;
- une assistante Venise PARDAN : venise.pardan@cnfpt.fr ;
- deux chefs de projets.

- Le comité technique : afin d’associer, le plus largement possible, l’ensemble des parties prenantes aux évaluations réalisées, des comités techniques sont constitués ad hoc associant aussi bien des acteurs internes au CNFPT, qu’externes.