Repères généraux sur le répertoire des métiers territoriaux - Edition 2019

A travers 251 fiches métiers, le répertoire des métiers territoriaux complète la lecture des emplois publics territoriaux au côté d'une approche statutaire et organisationnelle. C’est un outil de gestion des ressources humaines et de gestion prévisionnelle des effectifs, des emplois et des compétences (GPEEC) mis à la disposition des collectivités et des établissements publics territoriaux. Le répertoire des métiers territoriaux n'est en aucun cas un référentiel à portée réglementaire.

        

L'actualisation du répertoire des métiers territoriaux

Les étapes d'élaboration et d'actualisation en continu du répertoire se déroulent à plusieurs niveaux :

- Les pôles de compétences du CNFPT produisent une veille sectorielle et animent les groupes de professionnels territoriaux chargés de la réalisation des référentiels métiers.

- La Direction de l’observation prospective des emplois, des métiers et des compétences et le service de la prospective au siège du CNFPT pilotent les travaux et garantissent la cohérence méthodologique d'ensemble du répertoire.

- Au niveau institutionnel, l'ensemble des évolutions sont placées sous l'égide du Conseil national d'orientation du CNFPT, composé des représentants des élus et des partenaires sociaux.

La structure du répertoire des métiers territoriaux

Pour sa quatrième édition, le répertoire des métiers territoriaux adopte une structure similaire à la nomenclature de l'ensemble de l'offre de formation et de services du CNFPT.

La structure du répertoire des métiers comprend ainsi 6 champs d'action publique locale (CAPL) répartis selon 27 spécialités.

Les CAPL sont les suivantes :
- ORGANISATION ET GESTION DES RESSOURCES
- SOCIAL, SANTÉ PUBLIQUE
- CITOYENNETÉ, EDUCATION, CULTURE ET SPORT
- AMÉNAGEMENT ET DÉVELOPEMENT DURABLE DES TERRITOIRES
- SERVICES TECHNIQUES ET ENVIRONNEMENTAUX
- SÉCURITÉ

Ce qui change….

Outre le fait que cette édition intègre une nouvelle structure (voir ci-dessus) et de nouvelles fiches métiers et fonctions, des fonctionnalités majeures ont été développées pour être au service d'une gestion dynamique des ressources humaines et pour répondre à la montée en puissance des problématiques d'usure professionnelle et de mobilité.

Ces fonctionnalités portent sur les éléments suivants :

  • La nouvelle rubrique "proximité entre métiers" indique pour chaque métier les métiers qui présentent des activités proches ou transférables et les métiers vers lesquels une mobilité professionnelle est envisageable après un temps d'accompagnement et de professionnalisation nécessaire à l'adaptation ou à l'acquisition de nouvelles compétences.
  • Directement en lien avec cette rubrique, la nouvelle application "proximité entre métiers" compare et détaille les types d'activités partagées et non partagées entre un métier de référence et des métiers proches ou envisageables. Cet outil est destiné à orienter les directions ressources humaines et les agents dans la définition d'un projet professionnel et dans l'élaboration d'un parcours d'accompagnement.
  • Pour améliorer la prise en compte des facteurs d'évolution sur un champ professionnel et pour un métier, cette rubrique de la fiche métier distingue désormais plusieurs types de facteurs :
    - les évolutions relatives aux politiques publiques, au cadre institutionnel et réglementaire ;
    - les évolutions socio-économiques ;
    - les évolutions organisationnelles et managériales ;
    - les évolutions techniques et technologiques.
  • Afin de contribuer à l'action des collectivités en matière de prévention, de santé et de sécurité au travail, la rubrique "conditions d'exercice" distingue les conditions générales, l'exposition possible des activités du métier à des facteurs de pénibilité et l'exposition possible à des facteurs de risques professionnels.
  • Afin d'alimenter les démarches de GPEEC et les réflexions sur les aires de mobilité engagées par les collectivités et établissements publics territoriaux, le répertoire des métiers territoriaux propose une approche fonctionnelle pour disposer d'une vision globale et transversale aux champs professionnels. Cette approche fonctionnelle permet :
    - une classification des métiers à partir de 18 approches fonctionnelles ;
    - une classification de l'ensemble des activités techniques décrites dans les fiches métiers, à partir de 46 grands types d’activités, eux-mêmes classés par approche fonctionnelle.