Le concours d’ingénieur ou ingénieure en chef territorial

CONCOURS 2018  

Epreuves écrites d’admissibilité : du 5 au 7 septembre 2018

PARIS
CENTREX
2 rue de la Butte Verte
93160 Noisy-le-Grand

LYON
DELEGATION DU CNFPT-RHONE ALPES LYON
18 rue Edmond Locard
69322 Lyon Cedex 05

BORDEAUX
ESPACE BEAULIEU
145, rue de Saint-Genès
33000 BORDEAUX

RENNES
CNFPT - ANTENNE ILLE-ET-VILAINE
Village des collectivités
VDC1 - 1 avenue de Tizé
35230 THORIGNÉ-FOUILLARD

STRASBOURG
CNFPT ANTENNE DU BAS-RHIN
1, rue Edmond Michelet
67089 STRASBOURG CEDEX

MARTINIQUE
CNFPT - DELEGATION MARTINIQUE
Maison des collectivités territoriales
ZAC l'Etang z'abricot
97200 Fort-de-France

REUNION
CNFPT LA MARE
Quartier d'affaires de la Mare
Les Cuves de la Mare, Bâtiment A
30 rue André Lardy
97438 Sainte-Marie

Résultats d'admissibilité : 25 octobre 2018

Epreuves orales d’admission : du 27 novembre au 13 décembre 2018

 

Scolarité INET : mars 2019 – février 2020

Pour consulter et réimprimer son dossier de candidature (à faire figurer avec la mention « Pour consulter et réimprimer votre dossier de candidature, cliquez ici » ) : cliquer sur le lien.

 

Conditions d’accès et modalités

Le CNFPT organise les concours et l’examen professionnel pour l'accès à ce cadre d'emplois qui comprend les grades d’ingénieur en chef, d’ingénieur en chef hors classe et d’ingénieur général.
Les ingénieurs et ingénieures en chef territoriaux exercent leurs fonctions dans tous les domaines à caractère scientifique et technique entrant dans les compétences d’une collectivité territoriale ou d’un établissement public territorial.
Ils interviennent notamment dans les domaines de l’ingénierie, de la gestion technique et de l’architecture, des infrastructures et des réseaux, de la prévention et de la gestion des risques, de l’urbanisme, de l’aménagement et des paysages, de l’informatique et des systèmes d’information.
Les ingénieurs et ingénieures en chef territoriaux constituent un cadre d’emplois supérieur à caractère technique et scientifique de catégorie A au sens de l’article 5 de la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale.

Les modalités de recrutement sont fixés par le décret n° 2016-205, publié au Journal officiel de la République française du 27 février. La nature et le programme des épreuves des concours externe et interne (cf. textes infra) doivent permettre aux collectivités de recruter de futurs cadres de direction appelés à occuper des fonctions de direction générale de services.

Epreuves

• Admissibilité : elle vise à garantir un socle de connaissances dans les domaines à caractère scientifique et technique entrant dans les compétences d’une collectivité ou d’un établissement public territorial.
• Les épreuves d’aptitudes professionnelles à l'oral : elles évaluent, au-delà des connaissances du candidat, sa compréhension des enjeux et mécanismes qui régissent l'action des collectivités locales.

A savoir

À l’obtention du concours, les lauréats admis suivront une formation initiale d’application de douze mois à l’Institut national des études territoriales (INET) du CNFPT. À l’issue de cette formation, les lauréats seront inscrits sur liste d’aptitude en vue de leur recrutement par les collectivités territoriales.