Découvrir les différents types de concours et examens professionnels

Le CNFPT organise les concours pour l’accès aux cadres d’emplois des administrateur.rice.s, conservateur.rice.s du patrimoine, conservateur.rice.s de bibliothèques, et ingénieur.e.s en chef. Le CNFPT organise aussi les examens professionnels pour l’accès aux cadres d'emplois des administrateur.rice.s territoriaux.ales et d’ingénieur.e en chef. Les autres concours et examens professionnels sont organisés par les centres départementaux de gestion (voir liste sur www.fncdg.com).

Le concours
Les administrateur.rice.s territoriaux.ales constituent un cadre d’emplois administratif de catégorie A au sens de l’article 5 de la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée. Il comprend les grades d’administrateur.rice, d’administrateur.rice hors classe et d'administrateur.rice général.e.

Les administrateur.rice.s territoriaux.ales sont des cadres supérieur.e.s de l'administration, appelé.e.s à occuper les postes de direction des collectivités locales et des établissements publics locaux. Elle.il.s peuvent notamment être détaché.e.s sur les fonctions de directeur.rice général.e de grande ville ou d'agglomération ainsi que de directeur.rice général.e des services départementaux ou régionaux.

L’examen professionnel

Depuis le 1er janvier 2014, un examen professionnel d’accès au cadre d’emplois des administrateur.rice.s territoriaux.ales remplace la voie de promotion interne au choix. Décret n° 2013-738 du 12 août 2013 - http://www.legifrance.gouv.fr
L’examen professionnel est organisé annuellement par le CNFPT. Chaque session fait l’objet d’un arrêté d’ouverture publié au Journal officiel de la République française. Cet arrêté précise le nombre de postes ouverts à l’examen professionnel (correspondant à 70 % du nombre d’admis aux concours d’administrateur territorial) ainsi que les modalités d’inscription (période de retrait des dossiers, dates des épreuves…).
Décret n° 2013-766 du 23 août 2013 - http://www.legifrance.gouv.fr

Le Concours

Le CNFPT organise les concours et l’examen professionnel pour l'accès à ce cadre d'emplois qui comprend les grades d’ingénieur.e en chef, d’ingénieur.e en chef hors classe et d’ingénieur.e général.e.
Les ingénieur.e.s en chef territoriaux.ales exercent leurs fonctions dans tous les domaines à caractère scientifique et technique entrant dans les compétences d’une collectivité territoriale ou d’un établissement public territorial.
Elle.il.s interviennent notamment dans les domaines de l’ingénierie, de la gestion technique et de l’architecture, des infrastructures et des réseaux, de la prévention et de la gestion des risques, de l’urbanisme, de l’aménagement et des paysages, de l’informatique et des systèmes d’information.

L’Examen professionnel :

Depuis le 1er mars 2016, un examen professionnel d’accès au cadre d’emplois des ingénieur.e.s en chef territoriaux.ales remplace la voie de promotion interne au choix jusqu'ici réservée aux commissions administratives paritaires compétentes des collectivités pouvant recruter des ingénieur.e.s en chef.

L’examen professionnel est organisé annuellement par le CNFPT ; chaque session fait l’objet d’un arrêté d’ouverture publié au Journal officiel de la République française.
Cet arrêté précise le nombre de postes ouverts à l’examen professionnel (correspondant à 70 % du nombre d’admis aux concours d’ingénieur.e en chef territorial.e) ainsi que les modalités d’inscription (période de retrait des dossiers, dates des épreuves…).

Les conservateur.rice.s territoriaux.ales de bibliothèques constituent un cadre d’emplois culturel de catégorie A au sens de l’article 5 de la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée.
Ce cadre d’emplois comprend les grades de conservateur.rice et de conservateur.rice en chef.
En postes de direction ou d'encadrement dans les bibliothèques municipales classées et les bibliothèques départementales de prêt notamment, les conservateur.rice.s territoriaux.ales de bibliothèques définissent les rôles et contributions des bibliothèques en faveur des enjeux sociaux, économiques et culturels de la collectivité.

Les conservateur.rice.s territoriaux.ales du patrimoine constituent un cadre d'emplois culturel et scientifique de catégorie A au sens de l’article 5 de la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée.

Ce cadre d'emplois comprend les grades de conservateur.rice et de conservateur.rice en chef.

Placé.e.s au sein ou à la tête d'institutions patrimoniales, les conservateur.rice.s territoriaux.ales du patrimoine exercent des responsabilités scientifiques et techniques visant à étudier, classer, conserver, entretenir, enrichir, mettre en valeur et faire connaître le patrimoine d'une collectivité territoriale ou d'un établissement public. Elle.il.s en favorisent le partage avec les publics les plus larges.