National

NOUS CONNAÎTRE

FAQ

L'offre en ligne

Informations pratiques

Question : Quelles sont les coordonnées de la délégation régionale dont dépend ma collectivité ?
Réponse :

Pour retrouver les coordonnées de votre délégation régionale, il suffit de vous rendre à la rubrique Nous connaître > Nos coordonnées ou cliquez ici

 

Question : Où a lieu la formation d’intégration ?
Réponse :

Le lieu où se déroule la formation d’intégration dépend de la situation géographique de votre collectivité.

Si vous êtes agent de catégorie A, la formation se déroulera dans l'un des quatre instituts nationaux spécialisés des études territoriales (INSET) situés à Angers, Dunkerque, Nancy ou Montpellier.

 

Si vous êtes agent de catégorie B et C, elle se déroulera dans l'une des 29 délégations régionales (sauf pour la formation initiale des chefs de service de police ; celle-ci est organisée à l'échelon interrégional voire national).

 

Question : Pouvez-vous me faire parvenir un exemplaire de la convention de stage pratique dans le cadre de la formation initiale ?
Réponse :

Pour obtenir cette convention de stage pratique, vous devez vous adresser au conseiller formation de la structure dont vous dépendez. C'est avec lui que vous allez élaborer votre parcours de formation et déterminer la nature des stages pratiques. Il vous indiquera toutes les formalités et procédures.

 

 

Inscriptions aux formations

Question : Comment puis-je m'inscrire à une formation du CNFPT ?
Réponse :

Pour vous inscrire à une formation du CNFPT, deux possibilités s’offrent à vous :
- vous devez vous adresser à votre service des ressources humaines ou à votre centre de gestion qui transmettra au CNFPT votre bulletin d’inscription. En aucun cas, le CNFPT ne prendra en compte une inscription non signé de l’autorité territoriale.
- vous devez  vous inscrire via l’inscription en ligne si votre collectivité a ouvert ce nouveau service proposé par le CNFPT.

Question : Est-il possible de s’inscrire à une formation organisée dans une autre délégation régionale que celle dont je dépends ?
Réponse :

- Si la formation est organisée au niveau interrégional : c’est possible. Votre collectivité territoriale doit adresser votre inscription à la structure du CNFPT organisatrice. Les modalités d’inscription sont expliquées ci-dessus (inscription en ligne ou bulletin papier).
- Si la formation est organisée au niveau régional : la priorité sera donnée aux stagiaires de la délégation concernée. Votre collectivité territoriale peut adresser votre inscription en motivant la demande. Votre dossier sera étudié en fonction du nombre de demandes. Les modalités d’inscription sont expliquées ci-dessus (inscription en ligne ou bulletin papier).

Attention ! Si vous êtes agent territorial dans une collectivité se trouvant en Outre-mer (Martinique, Guadeloupe, Guyane, Mayotte) vous devez adresser votre inscription à votre délégation régionale et non à la structure organisatrice du stage. Pour La Réunion, depusi le 1er janvier 2014, toutes les inscriptions se font en ligne.

 

Modalités d'accés aux formation

Question : Les formations délivrées par le CNFPT sont-elles ouvertes à tout le monde ?
Réponse :

Le centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) est un établissement public national au service des collectivités territoriales et de leurs agents (1 800 000 emplois repartis sur 230 métiers). Les formations du CNFPT s'adressent uniquement aux personnels de la fonction publique territoriale et aux publics pour lesquels leur employeur a conclu un partenariat avec le CNFPT.

Question : Je viens d'être admis à un concours de la fonction publique territoriale, dois-je suivre une formation ?
Réponse :

Vous avez réussi le concours et nous vous en félicitons. Vous êtes donc lauréat. Voici les étapes qui précèdent l’inscription à une formation au CNFPT :

- inscription sur la liste d'aptitude

- recherche d'un emploi dans une collectivité territoriale

- recrutement par l'autorité territoriale.

Vous êtes alors fonctionnaire stagiaire. C’est seulement lors de cette dernière étape que vous pourrez accéder à :

- la formation d'intégration pour les lauréats des catégories A, B et C. Elle est obligatoire et vise à favoriser l'intégration dans l'environnement territorial.

- la formation initiale pour les lauréats d’un concours A+ (administrateur, de conservateur du patrimoine ou de conservateur de bibliothèques) en tant qu'élève avant d'être recruté.

Question : Et dans la filière de la police municipale, dois-je suivre une formation après la réussite à un concours ? Si oui, quelle est sa durée ?
Réponse :

Dans la filière de la police municipale, la formation initiale d'application est obligatoire pour :

-        les agents de catégorie B lauréats du concours chef de service de police municipale ;

-        les agents de catégorie C lauréats du concours agent de police municipale au grade de gardien ;

-        les agents de catégorie C lauréats du concours de garde champêtre.

Les agents sont stagiaires pendant une période de 6 à 15 mois en fonction de la nature du concours obtenu (concours interne, externe ou examen professionnel) et du cadre d’emploi. La formation initiale s'étend sur une durée :

-        variable de 4 à 9 mois pour les agents au grade de chef de service de police municipale ;

-        de 6 mois pour les agents au grade de gardien de police municipale ;

-        de 3 mois pour les agents au grade de garde champêtre.

 

Question : Quand commence la formation d'intégration ou la formation initiale ?
Réponse :

A l'issue de votre recrutement, votre employeur adopte un arrêté de nomination qu'il adresse à la structure du CNFPT concernée qui vous inscrira à une formation d’intégration.

Si vous êtes lauréat du concours d'administrateur, de conservateur du patrimoine ou de conservateur de bibliothèques, vous suivrez la formation initiale avant d'être recruté en tant qu'élève.

Rechercher une formation

Question : Je recherche une formation dans un secteur précis, où puis-je la trouver ?
Réponse :

Vous pouvez rechercher une formation sur notre site www.cnfpt.fr avec :

  • l’offre en ligne en utilisant une recherche flash ou une recherche avancée cliquez ici
  • le catalogue interactif de votre délégation régionale cliquez ici
Question : Dans l’offre de formation de la délégation régionale dont je dépends, je ne trouve pas de formation qui réponde à mon besoin. Que faire ?
Réponse :

- Si vous ne trouvez pas la formation que vous recherchez, vous devez contacter votre service des ressources humaines qui contactera un conseiller formation au CNFPT. Des formations adaptées à votre besoin vous seront proposées.

- Si la formation répond à un besoin très précis, votre collectivité doit contacter un conseiller formation du CNFPT car elle a la possibilité de demander une formation «intra». Elle est faite à la demande d'une ou de plusieurs collectivités et s’adapte aux besoins de l’agent/des agents et de la collectivité/des collectivités.

- Si la formation que vous souhaitez est organisée dans une autre délégation régionale que la vôtre, votre collectivité territoriale peut adresser votre bulletin d’inscription en motivant la demande. Votre dossier sera étudié en fonction du nombre de demandes ; la priorité étant donnée aux agents de la région.

Typologie des formations

Question : Qu’est-ce qu’un itinéraire de formation ?
Réponse :

Les itinéraires de formation regroupe un ensemble de stages complémentaires  vous permettant d’acquérir toutes les compétences spécifiques liées à un métier, une politique publique ou à une fonction.

Question : Qu’est-ce qu’un stage ?
Réponse :

Les stages vous permettent d’acquérir une compétence ou de la perfectionner.

Question : J'aimerais connaître le type de formations que le CNFPT propose et dans quel domaine de la fonction publique territoriale ?
Réponse :

Les formations du CNFPT couvrent l’ensemble des activités/domaines/compétences d’une collectivité territoriale. Il existe différents types de formations :

- la formation initiale ou d’intégration réservées aux fonctionnaires stagiaires au début de leur carrière ; ce sont des formations statutaires obligatoires.

- la formation de professionnalisation et de perfectionnement ainsi que les formations continues obligatoires (agents de police municipale) pour permettre aux agents de développer leurs compétences tout au long de leur vie professionnelle ;

- la préparation aux concours et aux examens professionnels afin de franchir des caps professionnels et faire évoluer la carrière des agents.

 

Les concours

Inscription, dossiers, dates des concours

Question : J'ai déménagé depuis mon inscription aux concours organisés par le CNFPT (administrateur, conservateurs de bibliothèques et du patrimoine, ingénieur en chef). Que faire ?
Réponse :

Vous devez signaler par courrier ou par mail le plus rapidement possible tout changement d'adresse au Service des concours du CNFPT - 80 rue de Reuilly - CS41232 - 75578 PARIS Cedex 12 ou concours@cnfpt.fr.

Question : Quelle est la périodicité des concours ?
Réponse :

Les concours d'administrateur, d'ingénieur en chef, de conservateur de bibliothèques et de conservateur du patrimoine sont organisés tous les ans. Pour les autres concours, il convient de se reporter au calendrier des centres de gestion.

Question : Je suis intéressé par la filière sapeurs-pompiers, auprès de qui dois-je m'adresser ?
Réponse :

Les concours de recrutement de la filière sapeurs-pompiers sont de la compétence de la direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises au Ministère de l'Intérieur, exceptés les concours pour l’accès aux grades non officiers qui relèvent des services départementaux d'incendie et de secours.

Question : Puis-je valider mon concours territorial à la ville de Paris ?
Réponse :

Non. La ville de Paris est une collectivité territoriale à statut particulier avec ses propres modalités de recrutement, elle organise ses propres concours.

Question : L'inscription à un concours ou à un examen professionnel de la fonction publique territoriale est-elle gratuite ?
Réponse :

Tous les concours organisés par le CNFPT sont gratuits. Concernant les concours organisés par les centres de gestion, pour obtenir une réponse précise, il convient de vous adresser au centre de gestion qui organise votre concours.

Question : Concernant les concours transférés aux centres de gestion, si désormais plusieurs sessions pourront être proposées à différentes dates au lieu d'une seule à une même date nationale, les épreuves seront-elles les mêmes ?
Réponse :

Pour obtenir une réponse précise à cette question, il convient de vous adresser à votre centre de gestion.

Question : De quel centre de gestion dépends-je ?
Réponse :

Vous pouvez vous adresser au centre de gestion de votre département de travail ou de domicile.

Question : Je dépends d'un centre de gestion ; pourrai-je m'inscrire à un concours ou à un examen professionnel organisé par un autre centre de gestion que celui dont je dépends ?
Réponse :

Pour obtenir une réponse précise, il convient de vous adresser à votre centre de gestion.

Question : Où se dérouleront les concours transférés aux centres de gestion ?
Réponse :

Pour obtenir une réponse précise, il convient de vous adresser à votre centre de gestion.

Question : Concernant les concours transférés aux centres de gestion, y-aura-t-il désormais plusieurs sessions proposées au lieu d'une seule date nationale ?
Réponse :

Pour obtenir une réponse précise à cette question, il convient de vous adresser à votre centre de gestion.

Question : Les concours transférés aux centres de gestion seront-ils simplifiés ?
Réponse :

La simplification des épreuves des concours ne dépend pas des organisateurs (CNFPT ou centres de gestion) mais du Ministère de l'Intérieur. Il ne faut donc pas confondre transfert des concours aux centres de gestion et simplification des concours.

Question : Comment puis-je obtenir le calendrier prévisionnel des concours et examens professionnels ?
Réponse :

Le calendrier des concours organisés par le  CNFPT est en ligne sur le site internet (rubrique  Evoluer). Pour obtenir le calendrier des concours des centres de gestion, il convient de vous adresser au centre de gestion de votre département.

Question : Qui organise quoi ?
Réponse :

Depuis le 1er janvier 2010, le CNFPT organise les concours et examens professionnels d'administrateur, de conservateur des bibliothèques et d'ingénieur en chef. Il organise également, en partenariat avec l'Institut national du patrimoine, le concours de conservateur du patrimoine, concours commun avec l'Etat et la ville de Paris. Tous les autres concours et examens professionnels sont organisés pas les centres départementaux et interdépartementaux de gestion. Certains de ces concours et examens peuvent également être organisés par les collectivités territoriales elles-mêmes. Les concours de sapeurs-pompiers professionnels non officiels sont organisés par les Services départementaux d'incendie et de Secours. Les concours de sapeurs-pompiers professionnels officiers sont organisés par la Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises (Ministère de l'intérieur).

Question : Comment puis-je obtenir une brochure d'information sur un concours ou un examen professionnel organisé par le CNFPT ?
Réponse :

Concernant les concours et examens du CNFPT, pour obtenir une brochure d'information, vous pouvez la télécharger sur le site www.cnfpt.fr, rubrique «Evoluer». Vous pouvez aussi la demander auprès des services du CNFPT (délégation régionale et siège) soit par écrit, soit par téléphone, soit sur place.  Concernant les concours et examens des centres de gestion, il convient de vous adresser au centre de gestion de votre département.

Question : Comment puis-je obtenir un dossier d'inscription à un concours ou à un examen professionnel organisé par le CNFPT ?
Réponse :

Pour faire acte de candidature aux concours organisés par le CNFPT, pendant la période de retrait des dossiers d'inscription (et uniquement pendant cette période), vous pouvez :

- soit vous préinscrire en ligne ou télécharger un dossier d'inscription sur le site Internet du CNFPT (www.cnfpt.fr) ;

- soit envoyer au siège du CNFPT - Service des concours (80 rue de Reuilly - CS 41232 - 75578 PARIS Cedex 12) une demande écrite de dossier, accompagnée d'une enveloppe grand format, libellée à vos noms et adresse et affranchie au tarif en vigueur pour un envoi de 160 gr en moyenne.

Aucune demande de dossier d'inscription ne sera prise par téléphone, télécopie ou messagerie électronique. Concernant les concours et examens des centres de gestion, il convient de vous adresser au  centre de gestion de votre département.

Question : Où trouver une délégation du CNFPT ?
Réponse :

Le CNFPT est organisé en 29 délégations régionales. Vous pouvez vous adresser à la délégation de votre région d'habitation ou de travail.

Question : Si habitant à Bordeaux pour passer les épreuves d'un concours organisé par le CNFPT ou par un centre de gestion, pourrais-je postuler à Lille si je suis lauréat ?
Réponse :

La liste d'aptitude a une valeur nationale, vous pouvez donc postuler dans toute la France si vous êtes lauréat. Les offres d'emploi des collectivités sont publiées sur plusieurs sites internet, dont ceux du CNFPT : www.cnfpt.fr ou www.emploi-territorial.fr.

Le troisième concours

Question : J'ai une expérience en tant qu'emploi jeune, ces troisièmes concours me concernent-ils ?
Réponse :

Oui. Les troisièmes concours sont, notamment, ouverts aux emplois jeunes : bien que travaillant au sein d'une collectivité locale, les emplois jeunes sont liés par des contrats de droit privé.

Question : Faut-il être ou avoir été fonctionnaire pour accéder aux troisièmes concours ?
Réponse :

Non, les troisièmes concours sont justement ouverts aux non fonctionnaires. Toutefois, il est possible pour un fonctionnaire de se présenter au troisième concours à condition de ne pas avoir exercé simultanément ses fonctions d'agent public et son mandat d'élu, de responsable d'association ou son expérience de droit privé.

Question : Une commission de reconnaissance de l'expérience professionnelle siége-t-elle pour les troisièmes concours ?
Réponse :

Non. La durée des activités est vérifiée, comme pour les concours internes, par les services instructeurs des concours. Il n'est pas prévu de commission pour évaluer l'expérience professionnelle.

Question : Qu'est-ce que le troisième concours ?
Réponse :

Pour l’accès au cadre d'emplois d’administrateur territorial, un troisième concours est ouvert aux personnes justifiant d'une expérience en qualité d'élu, de responsable d'association ou d'activités professionnelles de droit privé, pendant une certaine durée. Les titulaires de contrats emplois-jeunes peuvent avoir accès à ces troisièmes concours.

Question : Quand sont organisés les troisièmes concours ? Qui organise les troisièmes concours ?
Réponse :

Les troisièmes concours sont organisés en même temps que les concours externes et internes. Par conséquent, les organisateurs sont les mêmes : CNFPT ou centres de gestion.

Question : A qui s'adresse le troisième concours ?
Réponse :

Aux personnes justifiant d'une expérience hors fonction publique : élu local, responsable d'association ou contractuel de droit privé, pendant une période déterminée (huit  ans). Aucune condition de diplôme n'est requise.

Les conditions d'accès au concours : dérogations, dispenses,...

Question : Existe-t-il une limite d'âge pour passer un concours ?
Réponse :

Il n'existe plus de limite d'âge dans la fonction publique territoriale.

Question : Peut-on passer un concours plusieurs fois ?
Réponse :

Oui, mais le nombre de participations peut être limité : 

- Concours d'administrateur : trois participations par type de concours (externe, interne ou 3ème concours) et cinq participations au total.

- Concours d'ingénieur en chef : trois participations par type de concours (externe, interne) et cinq participations au total.

- Concours de conservateur du patrimoine : cinq participations.

- Concours de conservateur de bibliothèques : pas de limitation.

Question : Existe-t-il des dérogations pour passer un concours ?
Réponse :

Il existe des dispenses de diplômes pour les mères ou pères ayant élevé ou élevant au moins 3 enfants et pour les sportifs de haut niveau. 

Question : Existe-t-il des dispenses si je suis une personne handicapée ?
Réponse :

Les personnes handicapées bénéficient de procédures particulières pour l'accès à la fonction publique territoriale (possibilité d'aménager les épreuves des concours selon le type du handicap ou d'accéder à la fonction publique territoriale par contrat). 

Question : Puis-je m'inscrire à un concours si je ne suis pas de nationalité française ?
Réponse :

Les candidats ressortissants d'un Etat membre de l'Union européenne, ou d'un Etat partie à l'accord sur l'Espace économique européen ont accès aux concours organisés par le CNFPT. Sont concernés : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, la Bulgarie, Chypre, le Danemark, l'Espagne, l'Estonie, la Finlande, la Grèce, la Hongrie, l'Irlande, l'Italie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Slovaquie, la Slovénie, et la Suède. Ainsi que les trois autres Etats parties à l'accord sur l'Espace économique européen, à savoir l'Islande, le Liechtenstein et la Norvège. Les candidats qui ont la nationalité monégasque ou andorrane ont aussi accès aux concours organisés par le CNFPT.

Question : Je me suis inscrit au concours d'administrateur territorial mais je ne pourrai pas me présenter aux épreuves. Cette inscription est-elle comptabilisée ?
Réponse :

Non. Le concours d'administrateur territorial, tout comme celui d'ingénieur en chef, est limité en nombre de participations effectives. Cependant, les candidats désirant renoncer à passer les épreuves sont invités à le faire le plus tôt possible par écrit auprès du service concours du CNFPT.

Question : Le CNFPT délivre-t-il des attestations d'équivalence de diplômes étrangers ?
Réponse :

Le CNFPT ainsi que les centres de gestion ne délivrent pas d'équivalence, pour quelque diplôme que ce soit. Il faut s'adresser pour cela au ministère de l'Education Nationale ou au centre ENIC-NARIC pour obtenir une attestation de comparabilité pour un diplôme obtenu à l'étranger. Les titulaires d'un diplôme étranger avec ou sans expérience professionnelle devront :

- pour les concours d'administrateur et de conservateur de bibliothèques : remplir l'annexe REP jointe au dossier d'inscription et compléter, le cas échéant, de pièces justificatives ; 

- pour le concours de conservateur du patrimoine : joindre au dossier d'inscription tous les documents nécessaires à l'instruction de la candidature ;

-   pour le concours d'ingénieur en chef : saisir la commission d'équivalence de diplômes placée auprès du ministère chargé des collectivités locales et joindre un dossier constitué de pièces utiles à la bonne compréhension de leur parcours (condition d'accès, durée du cycle d'études et cursus du diplôme ; justificatifs établis par l'employeur, curriculum vitae détaillé)Toutes les informations sont disponibles dans la rubrique Commission d'équivalence de diplômes du site www.cnfpt.fr.

NB : le candidat doit être de nationalité française ou européenne.

Question : Comment se déroule le processus de reconnaissance de l'expérience professionnelle ?
Réponse :

Il est possible de faire valoir son expérience professionnelle en équivalence d'un diplôme pour passer un concours externe.  Selon le concours, l'expérience sera évaluée soit par l'organisateur du concours (CNFPT ou centre de gestion), soit par une commission d'équivalence.  Dans les deux cas, les documents à produire seront différents. La compétence de la commission d'équivalence s'étend aux dix-sept concours suivants :

• directeur territorial d'établissement d'enseignement artistique,

• professeur territorial d'enseignement artistique,

• assistant territorial d'enseignement artistique,

• assistant territorial spécialisé d'enseignement artistique,

• assistant qualifié de conservation du patrimoine et des bibliothèques,

• ingénieur territorial en chef,

• ingénieur territorial,

• adjoint technique territorial de 1ère classe,

• adjoint technique principal territorial des établissements d'enseignement de 2e classe,

• assistant territorial socio-éducatif (sauf spécialité assistante sociale),

• éducateur territorial de jeunes enfants,

• moniteur-éducateur territorial,

• cadre de santé territorial,

• agent territorial spécialisé des écoles maternelles de 1ère classe,

• animateur territorial,

• adjoint d'animation territorial de 1ère classe,

• éducateur territorial des activités physiques et sportives.

vérifier que la liste est complète auprès de la RED.

Pour tous les autres concours, c'est l'organisateur (CNFPT ou centre de gestion) qui reconnait l'expérience professionnelle.

 

Résultats - réussite aux concours

Question : Comment puis-je être informé des résultats ?
Réponse :

Concernant les concours du CNFPT, les résultats sont affichés au siège du CNFPT ainsi que sur le site Internet www.cnfpt.fr. En outre, ils sont notifiés par écrit à l'intéressé.

Question : Que faire après ma réussite au concours ?
Réponse :

La réussite aux concours de la fonction publique territoriale ne vaut pas recrutement mais inscription sur une liste d'aptitude dont la valeur est nationale. Il appartient au candidat lauréat d'un concours territorial de se rapprocher des collectivités susceptibles de recruter. Les offres d'emploi des collectivités sont publiées sur plusieurs sites internet, dont celui du CNFPT (www.cnfpt.fr) ou sur www.emploi-territorial.frPour une aide plus personnalisée, vous pouvez également contacter le service emploi de la structure organisatrice du concours (CNFPT ou centre de gestion).

L'emploi, La mobilité

Accéder à la fonction publique territoriale

Question : Qui dois-je contacter pour obtenir des informations sur la fonction publique territoriale, les modalités de recrutement… ?
Réponse :

Vous devez vous adresser à votre centre départemental de gestion.

Question : Je suis actuellement salarié du secteur privé mais je souhaiterais m'orienter vers la fonction publique territoriale, quelles sont mes perspectives ?
Réponse :

Vous avez la possibilité d'accéder à la fonction publique territoriale par la voie du concours : concours externe et troisième concours.

Pour plus de renseignement veuillez consulter la rubrique concours du site Internet www.cnfpt.fr.

Vous pouvez également rechercher un poste dans une collectivité territoriale en qualité d'agent non titulaire de droit public : emploi saisonnier, emploi vacataire ou emploi contractuel (de 1 à 3 ans).

Question : Je souhaiterais savoir s'il est impératif de faire partie de la fonction publique territoriale pour travailler dans une mairie ?
Réponse :

Non, les collectivités territoriales peuvent pourvoir des postes, sous certaines conditions, par des agents non titulaires de droit public : emploi saisonnier, emploi vacataire ou emploi contractuel (de 1 à 3 ans) par exemple.

Liste d'aptitude

Question : Je suis lauréat de concours de la FPT : quelle différence y a-t-il entre l'inscription sur la liste d'aptitude et l'inscription sur la bourse de l'emploi ?
Réponse :

L'inscription sur liste d'aptitude signifie que vous êtes lauréat d'un concours. A ce titre, vous pouvez être contacté par une collectivité si elle souhaite s'adresser à tous les lauréats d'une liste d'aptitude.

Cependant, en vous inscrivant à la bourse de l'emploi en tant que demandeur, votre recherche d'emploi sera plus visible et vous pourrez préciser vos critères de recherche.

Question : Je suis lauréat de concours, est-ce que je perds le bénéfice de ce concours lorsque je refuse trois offres d'emploi ?
Réponse :

Non, l'inscription sur liste offre la possibilité au lauréat de rechercher le poste qui lui convient le mieux.

Question : Je suis lauréat de concours, et je viens d'être recruté par une collectivité ? Que dois-je faire ?
Réponse :

La direction des ressources humaines de votre collectivité demandera au CNFPT (pour les concours A+ ou au centre de gestion (pour les autres concours), un extrait d'inscription sur liste d'aptitude et prendra ensuite un arrêté de nomination. Les formalités administratives sont gérées par votre collectivité.

Question : Quelle est la durée d'inscription sur liste d'aptitude?
Réponse :

Le lauréat de concours est inscrit sur la liste d'aptitude pour une année. S'il n'a pas été nommé à l'issue de la première année, il est réinscrit sur sa demande pour une deuxième année. De la même façon, s'il n'est pas nommé, à l'issue de la deuxième année, il est réinscrit sur sa demande pour une troisième année. Le décompte de la période de 3 ans est suspendu (interrompu) durant la durée du service national, en cas de congé parental, de congé de maternité ou de paternité ou d'adoption. Pour ce faire, il convient de communiquer au CNFPT (pour les concours A+) ou au centre de gestion (pour les autres concours) toutes les pièces justificatives permettant d'attester que le lauréat relève de l'une ou de plusieurs de ces situations.

Métiers

Question : Qui dois-je contacter pour obtenir des informations sur les métiers de la fonction publique territoriale ?
Réponse :

Le « guide des métiers » et le « répertoire des métiers » édités par le CNFPT présentent les 231 métiers recensés au sein des collectivités par l'établissement.

Vous pouvez les consulter depuis la page d'accueil du site www.cnfpt.fr.

Mobilité inter fonctions publiques

Question : Je suis fonctionnaire d'Etat, de la fonction hospitalière ou d'une grande entreprise publique, puis-je intégrer la fonction publique territoriale ?
Réponse :

Vous pouvez intégrer la fonction publique territoriale selon trois modalités :

-       soit par la voie du concours interne (cf. rubrique concours)

-       soit par la voie du détachement : il appartient au fonctionnaire en recherche de mobilité de mettre en œœuvre une démarche de recherche d'emploi : recherche de poste, candidatures spontanées, réponse à des annonces, participation à des entretiens de recrutement, etc. Le détachement n'intervient qu'après décision de recrutement de la collectivité territoriale. Au terme de la période de détachement, le fonctionnaire peut soit être intégré au sein de son nouveau corps (fonction publique territoriale), soit réintégrer son corps d'origine.

-       soit par la voie de l'intégration directe (loi 2009-972 du 3 août 2009) : il appartient là aussi au fonctionnaire en recherche de mobilité de mettre en œœuvre une démarche de recherche d'emploi : recherche de poste, consultation des offres, candidatures spontanées, réponse à des annonces, participation à des entretiens de recrutement, etc. L'intégration directe n'intervient qu'après décision de recrutement de la collectivité territoriale et après accord de l'administration d'origine et de l'intéressé.

Question : Je suis fonctionnaire d'Etat, de la fonction hospitalière ou d'une grande entreprise publique, comment se passe un détachement ?
Réponse :

L'agent est recruté par voie de détachement pour une durée maximale de 5 ans, renouvelable si les administrations d'origine et d'accueil en sont d'accord.

Le détachement doit respecter certaines conditions : 

•-  des conditions générales applicables au détachement dans la fonction publique dont relève le fonctionnaire, 

•-  des conditions posées par le statut particulier du cadre d'emplois ou de l'emploi d'accueil. 

Le détachement est prononcé : 

•- à la demande du fonctionnaire (lettre de candidature à la collectivité concernée), 

•- avec l'accord de l'autorité d'accueil si la demande est recevable (lettre de demande à l'administration d'origine précisant l'autorité de détachement, la durée souhaitée), 

•- après appréciation par l'administration d'origine de l'opportunité du détachement (s'il n'est pas de plein droit), et vérification de l'ensemble des conditions (rémunération, cas de détachement), 

•- après avis des commissions administratives paritaires du corps d'origine et du cadre d'emplois d'accueil,

•- après arrêté de l'administration d'origine décidant du détachement et arrêté de recrutement dans la collectivité d'accueil.

Offres d'emploi

Question : Je suis agent de catégorie C et je souhaite changer de collectivité ; où puis-je m'inscrire en tant que demandeur d'emploi ? Sur quels sites puis-je trouver des offres d'emploi ? (idem pour les agents des catégories A -hors A+ - et B)
Réponse :

Les centres départementaux de gestion gèrent les concours et les bourses de l'emploi des agents de catégorie A, B et C.

Vous pouvez vous renseigner auprès des services emploi de ces structures et consulter des offres à partir de leurs bourses de l'emploi en ligne.

Sachez par ailleurs que le CNFPT est partenaire de 38 centres de gestion à travers une bourse de l’emploi unique www.emploi-territorial.fr  

Question : Vos offres de postes sont-elles réservées aux fonctionnaires ?
Réponse :

La bourse nationale de l'emploi du CNFPT publie des offres de postes que les collectivités pourvoient en priorité par des agents ayant la qualité de fonctionnaire. Elles peuvent être amenées, sous certaines conditions, à avoir recours à des personnes non fonctionnaires qui seront alors recrutées sous la qualité d'agents non titulaires de droit public (emplois liés à des besoins saisonniers, des vacations, des remplacements pour maladie ou maternité par exemple). Il existe également des emplois contractuels d'une durée variable de 1 à 3 ans.

Question : Qu'est-ce que le site emploi territorial (SET) ?
Réponse :

Ce site est le fruit d'un partenariat entre le CNFPT et une quarantaine de centres de gestion. Il propose une bourse de l'emploi unique (A+, A, B et C) dans les départements concernés. D'autres services communs y sont proposés.

Pour en savoir plus :

www.emploi-territorial.fr

La liste d'aptitude

Attestation d'inscription

Question : Comment faire pour obtenir l'attestation individuelle d'inscription ?
Réponse :

Concernant les concours du CNFPT, seules les collectivités qui souhaitent recruter un lauréat de ces concours peuvent demander au CNFPT, pour accompagner chaque nomination, une attestation individuelle d'inscription sur la liste d'aptitude. C'est en effet la demande de cette pièce qui permet la mise à jour des listes d'aptitude et le retrait des lauréats recrutés. Pour les concours organisés par les CDG, s’adresser auprès d’eux pour obtenir cette attestation.

Inscription sur la liste d'aptitude

Question : Je ne trouve pas mon nom sur la liste d'aptitude...
Réponse :

Les listes d'aptitude établies à l'issue de chaque concours sont présentées par ordre alphabétique. Sur les listes présentées sur le site Internet du CNFPT (www.cnfpt.fr) figurent uniquement les lauréats des concours organisés par le CNFPT et qui,  ayant procédé à une demande de renouvellement d’inscription, sont encore en recherche de poste.

Question : Je ne trouve pas mon nom sur la liste d'aptitude pour les examens professionnels...
Réponse :

Les listes d'aptitude des examens professionnels de promotion interne sont arrêtées par la collectivité employeur ou par le centre départemental de gestion compétent si la collectivité y est affiliée.

Question : Combien de temps suis-je inscrit(e) sur la liste d'aptitude des concours ?
Réponse :

L’inscription sur la  liste d'aptitude est valable pour une durée d'un an. Elle est renouvelable deux fois, sur demande écrite du lauréat. Cette demande doit être faite dans le mois qui précède la fin de la première et de la deuxième année d'inscription. Seul le lauréat non recruté peut bénéficier de ces renouvellements. Si aucun autre concours n'intervient dans un délai de 3 ans à compter de leur inscription initiale, les lauréats non recrutés, continuent d'être inscrits sur la liste d'aptitude jusqu'à la date du début des épreuves du concours suivant. 

Question : Comment puis-je être réinscrit(e) sur la liste d'aptitude ?
Réponse :

Peuvent être réinscrits sur la liste d'aptitude les lauréats recrutés stagiaires et dont il est mis fin au stage dans deux cas :

•- lorsque la fin de stage est liée à la suppression de l'emploi par la collectivité territoriale ;

•- lorsque la fin de stage est motivée par toute cause non liée à la manière de servir du stagiaire. Dans ces deux cas, le lauréat est réinscrit sur la liste d'aptitude jusqu'à l'expiration du délai légal de la liste d'aptitude. Si la durée initiale de la liste d'aptitude est écoulée, aucune de ces réinscriptions ne peut être effectuée.

Question : Quels sont les cas de suspension de mon inscription sur la liste d'aptitude ?
Réponse :

La loi permet qu'un lauréat puisse bénéficier d'une suspension de son inscription sur la liste d'aptitude uniquement pendant la durée des congés parental, de maternité, d'adoption, de présence parentale et de solidarité familiale , ainsi que du congé de longue durée et de celle de l'accomplissement des obligations du service national. La liste d'aptitude, dans ces cas, est prorogée d'une durée équivalente à celle de la suspension. Seule est prise en considération la durée de suspension concomitante à la durée de la liste d'aptitude : les périodes de congés antérieures ou postérieures à la durée de validité de la liste d'aptitude sont exclues.